Dans l’entrepreneuriat, la confiance en soi est un élément essentiel pour diriger et inspirer.

Oh oui, ce n’est pas forcément facile de rester confiante quand on est entrepreneuse ! Et qu’on sait d’avance que de nombreuses variables vont affecter l’avenir de votre activité…

D’ailleurs, on pense souvent que la confiance en soi, c’est au final la réussite qui la procure. Mais c’est faux !

En réalité, c’est la confiance que vous avez en vous-même et en ce que vous pouvez accomplir qui vous aidera à réussir en tout premier lieu.

Dans cet article je vais vous livrer 9 clés magiques qui vous aideront à surmonter vos doutes et à renforcer votre confiance en vous-même. Que ce soit pour :

  • avoir une vision stratégique de votre activité
  • prendre des décisions professionnelles importantes
  • prendre la parole en public
  • affronter des situations compliquées
  • etc

Mais avant, pourquoi la confiance en soi est-elle aussi importante ?

La confiance en soi est la base du leadership

Si l’on considère que la vie et le travail d’un.e entrepreneur.e consistent à repousser constamment les limites et à aller au-delà de sa zone de confort, rester confiant.e est une gageure.

En effet, il est très facile de douter de soi dès que quelque chose ne se passe pas comme prévu. Ou bien que quelqu’un vous dit « Non » ou « Ce n’est pas possible »…

Pourtant c’est votre propre confiance en vous-même qui vous aidera à aller de l’avant. A dire « Oui » à l’opportunité et à prouver aux autres et à vous-même que oui, c’est possible.

En tant que dirigeant de votre start-up ou de votre entreprise, travailler sur la confiance en soi est un élément essentiel de votre développement personnel et de la croissance de votre leadership.

Les personnes confiantes qui sont des leaders peuvent influencer les autres et les amener à croire en la même vision.

Cependant, le manque de confiance en soi reste un défi majeur pour de nombreux entrepreneurs.

Voici donc 9 clés mentales magiques qui vous aideront à progresser sur le sujet.

1. N’écoutez pas vos croyances limitantes

Qu’elles nous aient été inculquées par nos parents ou par d’autres adultes de notre entourage, nos croyances limitantes peuvent nous avoir convaincu.es de nous concentrer sur ce que nous ne pouvons PAS faire ou sur ce qui ne sera JAMAIS possible.

Et pourtant, à un moment donné, nous étions des enfants enthousiastes qui croyaient pouvoir être ou faire n’importe quoi !

Alors dans la mesure du possible, étouffez ces pensées négatives qui vous donnent des raisons de ne PAS pouvoir faire quelque chose.

Acceptez plutôt une situation inconfortable pour le moment. Ou bien essayez quelque chose de nouveau et voyez ce qui se passe…

Si vous y parvenez, vous verrez disparaître définitivement de nombreuses croyances qui vous limitent.

2. Ne vous fiez pas toujours à votre mémoire…

Notre mémoire nous est très utile dans certaines situations. Cependant, elle peut parfois aussi être notre pire ennemi.

En effet, elle contient déjà ce qu’on appelle un biais de confirmation.

Il faut comprendre que la mémoire de notre cerveau ne stocke pas les informations de la même manière qu’elles nous ont été présentées à l’origine.

Ce que nous voyons, et surtout ce dont nous nous souvenons, est basé sur nos croyances, nos valeurs et notre perception de nous-mêmes, toutes notions préexistantes.

Si vous avez une faible estime de vous-même, alors votre cerveau aura tendance à confirmer ces idées négatives, renforçant ainsi votre manque de confiance.

Par conséquent, chaque fois que vous vous rappellerez d’un événement, vous penserez seulement aux mauvais aspects de celui-ci, comme par exemple les erreurs que vous avez commises dans le passé.

Pour contrer cette réaction, améliorer l’image que vous avez de vous-même et renforcer la confiance en soi, il est important d’obtenir d’autres points de vue sur ces situations.

Il est préférable d’obtenir ces perspectives auprès d’une personne que vous respectez et admirez, comme un membre de votre famille, un ami, un collègue ou encore un mentor.

La confiance et le respect que vous avez pour cette personne qui vous offre son point de vue vous aideront à aller au-delà de vos propres pensées sur la question. Ces impressions externes seront précieuses pour vous aider à repenser les choses et à vous recentrer sur les aspects positifs.

3. Débarrassez-vous de votre propre discours négatif

Les pensées négatives nuisent à la confiance en soi, mais vous pouvez renforcer votre estime de vous-même en utilisant des affirmations positives pour transformer votre état d’esprit.

Il y a beaucoup à dire sur le pouvoir du discours positif sur soi comme moyen de surmonter les difficultés et les obstacles, y compris ceux que vous vous imposez.

Vous pouvez vous débarrasser de la peur, du doute et de la fixation sur les erreurs du passé en vous rappelant vos capacités et vos réalisations.

Ces discours d’encouragement peuvent également vous aider à relever un défi en réfléchissant à ce que vous pouvez faire ou à la façon dont vous pouvez trouver une solution possible.

En discutant de manière proactive avec vous-même de ce qui peut être fait, vous cessez de vous focaliser sur la peur de ne pas pouvoir résoudre un problème.

4. Contrez les pensées négatives par des pensées positives

Le manque de confiance en soi provient souvent de pensées négatives qui nous minent…

Ces pensées détruisent l’image et l’estime que nous avons de nous-mêmes. Et il n’est pas facile non plus de s’en débarrasser.

Pour y parvenir, vous devrez étouffer chaque pensée négative par de multiples pensées positives.

Ayez toujours sous les yeux des affirmations positives prêtes à être dites à vous-même ou à haute voix. Réfléchissez à chaque notion positive avant d’en dire ou d’en penser une autre.

Il ne s’agit pas d’ignorer ou de supprimer les pensées négatives, car elles seront toujours là à l’affût pour essayer de saborder votre confiance en vous par la suite.

Reconnaissez plutôt les mauvaises pensées et le manque de confiance en vous avant de les remplacer par un dialogue intérieur composé d’idées positives, avec notamment vos réalisations et vos capacités.

5. La confiance en soi passe aussi par la curiosité !

La curiosité aide à grandir. Plus important encore, elle peut motiver à essayer de nouvelles choses et à ouvrir son esprit à de nouvelles perspectives et idées.

Faire l’expérience de ces nouvelles choses, perspectives et idées peut contribuer à renforcer la confiance.

La curiosité peut donner à votre esprit quelque chose sur lequel se concentrer activement, afin qu’il reste occupé seulement par des choses positives.

Elle peut également vous orienter dans des directions que vous ne pensiez pas possibles. Et ce faisant, vous pouvez changer votre vie pour le mieux…

Tous les résultats positifs que vous créerez par la suite contribueront alors, à leur tour, à renforcer votre confiance en vous.

6. Reprenez le contrôle en affrontant vos peurs

Lorsque nous avons l’impression de maîtriser la situation, un sentiment de confiance et de confort nous envahit.

C’est lorsque nous avons peur que nous nous sentons le plus hors de contrôle. Alors, même si ça peut sembler contre-intuitif, c’est le moment de se rapprocher de ce qui nous effraie ou nous fait sentir menacés.

En agissant ainsi, nous nous attaquons de manière active à ce qui nous effraie. Et quand nous le faisons, nous pouvons éliminer ainsi la menace et la peur.

Le résultat d’une telle action nous rend plus confiants car nous nous sentons plus capables.

De plus, si rien de mal ne nous est arrivé lorsque nous nous sommes attaqués à ce qui nous faisait peur, alors c’est une victoire à ajouter à notre tableau de bord de la confiance en soi.

7. Identifiez vos manques et vos besoins

Il est également important d’identifier et de définir les domaines spécifiques pour lesquels vous n’avez pas confiance en vous :

  • S’agit-il de vos connaissances et de votre expérience en matière d’activités liées à votre entreprise ?
  • S’agit-il de votre image corporelle ?
  • Ou encore, avez-vous du mal à parler en public et à établir un contact visuel avec des inconnus ?

Renforcer la confiance en soi peut être un défi même si vous savez où vous avez des lacunes, mais cela vous aide à investir votre énergie dans les bons domaines.

Vous pouvez également renforcer vos efforts pour devenir plus confiant en vous concentrant sur les domaines où vous l’êtes déjà.

En pensant aux situations dans lesquelles vous vous êtes senti puissant.e, vous pouvez retrouver ces émotions ou ces actions et les utiliser dans les domaines où vous doutez encore de vous.

8. La comparaison tue la confiance en soi

Lorsque vous voyez les autres et leurs réalisations sur les réseaux sociaux, il est facile de perdre confiance…

En vous comparant aux autres, vous pouvez penser que vous avez échoué ou que vous manquez de valeur parce que vous avez l’impression qu’ils ont tellement plus de succès et de réussite que vous.

La comparaison avec les autres n’apporte RIEN de bon.

Ces autres personnes ne sont pas vous. Leurs histoires sont différentes. Vous ne savez pas non plus combien de fois ils ont pu échouer ou faire des erreurs…

Cela n’a aucun sens de porter des jugements basés uniquement sur les parties visibles et mises en avant de la vie d’une autre personne, alors que votre chemin et votre vie sont complètement différents.

Si vous devez comparer, servez-vous de vous-même comme étalon de mesure.

Vous serez alors en mesure de constater tout le chemin parcouru, y compris les victoires et les améliorations. Ce sont ces réalisations-là qui doivent vous pousser à faire mieux.

9. Obtenez de nouvelles compétences et expériences

Focalisez-vous sur les domaines où vous pensez avoir des lacunes, en suivant par exemple des cours qui vous aideront à acquérir de nouvelles compétences.

Ensuite, mettez ces compétences en pratique et vivez de nouvelles expériences.

Au fur et à mesure que vous vous perfectionnerez et que vous élargirez vos capacités, votre constaterez que votre confiance en vous-même augmentera de manière spectaculaire.

Il y a énormément de ressources comme les podcasts, les conférences, les livres et les mentors qui permettent de renforcer la confiance en soi.

Au final, la confiance en soi commence avec vous !

Devenir plus confiant commence et se termine avec vous, car vous pouvez prendre des décisions et faire des choix.

Et se rappeler que l’on peut choisir d’avoir confiance en soi contribue grandement à l’instauration de cette confiance.

Quand vous commencez à croire vraiment à ce que vous vous dites, vous constatez que le niveau de confiance augmente en même temps que le succès, le bonheur et la satisfaction.

Que pensez-vous de ces différentes clés mentales ? Avez-vous déjà eu l’occasion d’en utiliser certaines ? Dites le moi en commentaire, merci !

Découvrez les formations Le Chemin des Boss.

Article librement traduit et adapté de celui-ci

Valérie Bernard - Le Chemin des Boss

Fondatrice – Le Chemin des Boss

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.